Une cinquantaine de voitures sur la grille du VHC au Mans

Les concurrents du Challenge Endurance VHC V de V ne veulent rater la finale sous aucun prétexte. La grille du Mans sera donc richement garnie, avec plus d’une cinquantaine de voitures au départ !

On le sait, le Challenge Endurance VHC connaît cette année une nouvelle jeunesse (ou vieillesse, c’est selon !). Outre les concurrents fidèles de cette catégorie réservée aux véhicules historiques, chère à Eric Van de Vyver, sont en effet venus s’ajouter les Porsche de la Ferdinand Cup, ainsi que les voitures toutes plus folles les unes que les autres du Saloon Car. Ce cocktail détonnant nous a jusqu’à présent offert des courses superbes, et Le Mans ne dérogera pas à la règle, d’autant que cette escale sera décisive pour les différents titres.

Une quinzaine de VHC pures et dures se battront en effet pour le podium des GT et Prototypes. Outre Henri Leconte, de retour en V de V sur la TVR Griffith 200 d’Eric Van de Vyver, nous pouvons notamment souligner les ambitions d’Emmanuel Brigand, en passe d’être sacré en GT au volant de sa magnifique Porsche 3.0 RSR Crubile Sport. Bernard Zimmer et Axel de Ferran, si leur Alfa Romeo Giula Spider Blue Fox Engineering n’est pas la plus performante du plateau, peuvent quant à eux compter sur leur régularité pour accéder au podium final. Dans les rangs des protos, l’avantage revient pour l’heure à l’Elva MK8 Meca Moteur de Yann Calvez, mais rien n’est joué !

La Ferdinand Cup, de son côté, s’étoffe à chaque meeting, et ce ne sera pas moins qu’une quinzaine de Porsche qui s’affrontera sur la piste du Bugatti. Des Porsche 911 de tous types, bien sûr, mais également des PMA (Porsche à moteur avant) telles que des 944 ou 968. Et une lutte pour le titre entre la 944 Turbo de Stéphane Enout / Thierry Hamon, la 964 RS de Jean-Marie Pelletier, la 968 RS Turbo de Gilbert Daumas, et la Porsche 911 RSR d’Ambroise Dupont.

Au programme du meeting : deux séances d’essais libres de 45 minutes ainsi qu’une qualification de 45 minutes le samedi, puis deux courses d’une heure le dimanche.

©2019 V de V Sports organisation de courses d’endurance | Réalisation WidooStudio