Smiechowski : Le champion était de retour au Castellet !

Les places d’honneur ont émaillé le début de saison de Jakub Smiechowski, champion en titre de la catégorie LMP3, désormais associé à Pontus Fredricsson. Mais sur le Circuit Paul Ricard, c’est bien la première marche du podium qui s’est offerte à lui.

Fer de lance d’une écurie Inter Europol Competition qui coiffa les deux dernières couronnes de la catégorie LMP3 du Challenge Endurance GT / Tourisme / LMP / PFV, Jakub Smiechowski, bien que non victorieux à Barcelone (2e) puis à Magny-Cours (4e), se présenta tout de même au Castellet dans le fauteuil de leader du classement général provisoire. Sur cette piste où il s’était imposé il y a deux ans, le Polonais et son équipier Suédois furent cette fois les auteurs d’un parcours absolument sans faute. Et grâce à la stratégie appliquée par leurs ingénieurs, c’est avec plus de 44 secondes d’avance que la Ligier JSP3 n°22 acheva sa démonstration varoise. Sans une pénalité infligée à la n°33, le doublé était même à la portée d’Inter Europol Competition.

Pas de quoi gâcher le bonheur de « Kuba », cependant : « Je suis bien sûr très satisfait du résultat ! L’équipe a fait un super boulot durant les ravitaillements en carburant et à chaque pit-stop. Pontus a également superbement piloté et m’a ramené la voiture intacte. Lorsque j’ai pris le relais, je savais que nous étions en lice pour la victoire, et comme nous avions déjà écoulé une grande partie de nos passages handicaps par les stands, je n’ai eu qu’à garder le rythme. La voiture était néanmoins délicate à emmener car elle glissait beaucoup. Vers la fin, on m’a prévenu que le second revenait très fort, et j’ai dû faire en sorte qu’il ne me ramarre pas. L’écart s’est ainsi stabilisé et je me suis concentré à ne pas commettre de faute. Globalement, un très bon week-end ! »

Tags:

©2018 V de V Sports organisation de courses d’endurance | Réalisation WidooStudio