Le Mans – Jour 1 : D’infimes écarts au sommet

Des conditions radieuses et des chronos extrêmement serrés. C’est sur ce constat que se déroule la première journée – consacrée aux essais libres – du meeting V de V Endurance Series organisé du 5 au 7 octobre sur le circuit Bugatti du Mans.

Challenge Endurance GT / Tourisme / LMP / PFV V de V

Un centième de seconde. C’est sur cet infime écart que s’achève la première séance du jour, à l’avantage de la Ligier JSP3 n°59 Monza Garage de Corbett / Winslow (1’33’’283) devant la Norma M30 n°72 TFT de A. et M. Robin / P. Paillot. Preuve de la compétitivité du plateau, le troisième, à savoir la Norma n°21 DB Autosport de Bassora / Bèche / Perissel, pointe ensuite à 1/100e de seconde !

Cette différence, c’est l’après-midi ce qui sépare la Norma n°30 CD Sport de Beltoise / Melin / Foubert (1’32’’541) et la Ligier n°26 Wimmer Werk Motorsport de Wimmer / Kaiser / Bachler. La troisième, la Ligier n°59 Monza Garage, talonne pour sa part cette dernière d’un autre petit dixième. Inter Europol Competition se glisse en embuscade aux portes du Top-3 des deux sessions. Il ne s’agit cependant pas de la Ligier de pointe du team polonais, la n°22 de Smiechowski / Fredriksson, mais la n°33 de Scheuschner / Müller Crepon, distante de moins d’une seconde. A l’image de la Ligier n°95 Team Virage de Enqvist / Rattenbury. Quand on vous dit que c’est serré !

Dans le clan des PFV, le meilleur chrono revient par deux fois à une Foenix Solution F. La n°87, aux mains de Faure / Cochet, dégaine la première avec un temps de référence en 1’36’’031, avant que la n°11 de Van de Vyver / Pourquié ne réplique en 1’34’’580. En GTV1, enfin, signalons la meilleure performance réalisée par la Ferrari 488 GT3 n°1 Visiom de Pagny / Perrier /Bouvet en 1’36’’002.

Challenge Funyo V de V

Les prétendants au titre répondent présent lors de cette mise en jambe. En qualité de leader du challenge, Aurélien Robineau (AGR Bleu Mercure) est le premier à se hisser aux avant-postes en 1’41’’991. Il devance alors son rival Nicolas Cannard (HMC Racing) qui prend sa revanche en EL2 avec un chrono en 1’41’’112. Il précède alors Jonathan Dessens (AGR Bleu Mercure) et Robineau qui confirme sa grande forme. Parmi les autres pilotes en vue, citons Patrick Seille, Eric Tessier, Oswald Triboulet et Cédric Gardin, tous membres de l’armada AGR Bleu Mercure, qui goûtent tous au Top-5. Au classement des F5, Yann Burguet (Sprint Motorsport) frappe fort, parvenant même à s’inviter à la 16e place du général de la première séance. Il devance d’abord François Billotte (BF-Racing-Isa Music), très véloce à bord d’un modèle F4, puis Gildas Quinquet (Wintec).

©2018 V de V Sports organisation de courses d’endurance | Réalisation WidooStudio