Compétitivité confirmée à Dijon pour CD Sport en LM P3

Pour sa première saison en LMP3, CD Sport ne cesse de monter en puissance. La preuve avec la compétitivité affichée à Dijon, début juillet, dans le Challenge Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV V de V.

Communiqué CD Sport

Depuis le début de sa première saison en LMP3, l’équipe CD Sport a montré l’extrême compétitivité de sa Norma M30 partout où elle a posé ses pneus Michelin et fait vrombir son moteur V8 Nissan. Dijon n’a pas fait exception à la règle avec une qualification en première ligne et un meilleur tour en course. A l’arrivée de la quatrième manche du Challenge Européen d’Endurance V de V LMP3, ses pilotes Vincent Beltoise, Nicolas Mélin et Fabien Lavergne ont dû se contenter de la 6ème place à cause d’un ennui de remplissage du réservoir lors des ravitaillements.

Pour cette course, un nouveau pilote a rejoint le team périgourdin : Fabien Lavergne est cependant loin d’être un inconnu chez CD Sport où il a été stagiaire alors qu’il préparait son diplôme de moniteur BPJEPS. Il travaille aujourd’hui au sein de l’école de pilotage CD Sport. Sur le plan sportif, il s’est classé deux fois 2ème de la Coupe de France des Circuits en catégorie Monoplace avant de décrocher le titre Mitjet 2 litres l’an passé.

A 32 ans, Fabien Lavergne n’a pas encore eu l’occasion de disputer une série de haut niveau et c’est ce week-end à Dijon-Prenois qu’il a effectué ses véritables débuts en LMP3. « Le format du V de V m’a permis de bénéficier de beaucoup de roulage aux essais libres. Je me suis vite adapté à l’auto mais j’ai été surpris par l’effort physique qu’il faut fournir par rapport à une monoplace. Surtout à Dijon où l’on prend pas mal de « G » en latéral du fait de l’appui aérodynamique dans les grandes courbes. Je craignais de souffrir en course mais grâce à l’adrénaline, j’ai tenu bon et pris beaucoup de plaisir ! »

Vincent Beltoise signe un très bon 2ème temps aux essais qualificatifs, tout en économisant un train de pneus neufs pour la course. Au départ, Fabien Lavergne s’échappe en tête et établit très vite un meilleur tour en course qui ne sera jamais battu, ni même approché. Le Marmandais se charge des drive through de handicap sans perdre son rythme. Malheureusement, lors du ravitaillement, le réservoir refuse de se remplir normalement.

Nicolas Mélin prend à son tour le volant pour un relais de belle facture, tandis que la fin de course est assumée par Vincent Beltoise, qui fait parler sa pointe de vitesse… mais le trio de la n°30 connaît, invariablement, le même problème de remplissage à chaque ravitaillement !

Le coin de ciel bleu, c’est malgré tout la 3ème place que Vincent occupe au classement provisoire du championnat ! Des six pilotes qui se sont succédé dans le cockpit de la Norma CD Sport en V de V, il est le seul à avoir participé aux quatre premières épreuves. « Nous n’avons pas chômé aux essais libres, en travaillant avec des pneus usagés pour bien nous préparer au comportement de la voiture en conditions de course… Nous étions affûtés ! De mon coté, j’ai encore pu m’exprimer en qualif, en disputant la pole position jusque dans les derniers instants à Mathias Beche (3ème des dernières 24 Heures du Mans en LMP1 NDLR). J’étais donc très satisfait de mon 2ème temps. En course, nous avons, depuis Le Castellet, commencé à saisir des opportunités au niveau de la stratégie, ce qui nous a permis de grimper dans la hiérarchie. Néanmoins il nous reste un dernier déclic à trouver pour monter sur le podium et remporter des victoires. Bravo à l’équipe pour le recrutement de Fabien Lavergne, qui fut la révélation du week-end ! »

A l’heure de quitter la Bourgogne le team-manager Claude Degrémont se disait que cette fameuse victoire aurait bel et bien dû être au rendez-vous à Dijon. « Notre ingénieur a calculé que la perte totale lors des ravitaillements a atteint 4 minutes, nous pouvions donc viser la victoire. Dommage, car nos pilotes ont super bien roulé, la voiture était rapide et fiable et la stratégie fonctionnait plutôt bien. » Le V de V reviendra dans l’actualité les 1er et 2 septembre à Navarra.

©2018 V de V Sports organisation de courses d’endurance | Réalisation WidooStudio