Castellet – Jour 1 : Une entrée en matière lumineuse

Confirmant les prévisions météo, le troisième meeting de la saison 2018 des V de V Endurance Series débute sous un soleil radieux. Des conditions idéales pour se mettre en jambe avant d’entrer, demain, dans le vif du sujet des qualifications et des courses !

Challenge Endurance GT / Tourisme / LMP / PFV V de V

Le champion en titre de la catégorie LMP3, Inter Europol Competition se montre dès les premiers essais en dominant la session matinale. Le meilleur chrono, relevé en 2’01’’945, est en effet à mettre à l’actif de la Ligier n°33 de Scheuschner / Michel / Christodoulou, qui devance pour 0’’152 la Ligier n°65 Viper Niza Racing de Khoo / Moore, laquelle domina toute la première partie. Le Graff complète le tiercé de tête avec la Norma M30 n°39 d’Eric et Adrien Trouillet / Gauvin (2’02’’219), tandis qu’en PFV, le meilleur temps revient à la Renault R.S. 01 n°16 de Sarrailh / Mugelli, d’un souffle devant la Foenix n°87 Solution F de Faure / Perroy / Cochet. La Lamborghini Huracan GT3 n°46 AB Sport Auto de Teneketzian / Carugati / De Narda occupe quant à elle le sommet de la hiérarchie des GT.

Dans la deuxième séance, CD Sport se met en évidence en plaçant sa Norma, frappée du n°30 et confiée au trio Beltoise / Guilvert / Melin, en haut du classement avec un temps de 1’59’’613, effaçant ainsi la meilleure performance réalisée précédemment. Ils devancent la Norma n°39 du Graff, toujours en embuscade, et la Ligier n°4 Cool Racing de Coigny / Borga. Solution F et sa Foenix n°87 prennent quant à eux leur revanche sur la Renault R.S. 01 n°16, tout comme Visiom et la Ferrari 488 GT3 n°1 de Pagny / Perrier / Bouvet qui prend le meilleur sur la Lamborghini Huracan GT3 n°46 AB Sport Auto.

Challenge Endurance VHC V de V

Un très beau plateau est du déplacement ce week-end sous le soleil du Var. Au terme de cette première séance, Frédéric Da Rocha hisse sa Lucchini BMW 3,0 litres au sommet d’une hiérarchie longtemps dominée par la Porsche 964 de Patrick Delanoy. Ce modèle du constructeur se distingue tout particulièrement, puisqu’en troisième position figure celle de Laurent Sabatier… devant trois autres Porsche ! La 996 de Michael Desmalez, quatrième, termine meilleure Saloon Car, tandis que Bernard Moreau (911 3,0 l RSR) et Emmanuel Brigand (911 RSR) figurent respectivement en 5e et 6e position. Dans les rangs de la Ferdinand Cup, enfin, Gilbert Daumas (Porsche 968 RS turbo) devance Dumay / Hoff (911) et Laga / Dro (911 3,0 l RS).

Challenge Funyo V de V

Aurélien Robineau (AGR Bleu Mercure) est aujourd’hui le plus rapide à se mettre en action, et c’est avec 1’’170 d’avance qu’il précède le champion sortant Nicolas Cannard (HMC Racing) au terme de la première séance. Il survole ensuite la seconde en abaissant d’un peu plus de deux seconde la référence, fixée en 2’10’’963. Nicolas Cannard cède ensuite sa 2e place à Jonathan Dessens (AGR Bleu Mercure) en fin de journée, le champion sortant complétant cette fois le tiercé de tête. Frédéric Fauchère (Wintec), d’abord, puis Eric Tessier (AGR Bleu Mercure), ensuite, se pour leur part aux portes du Top-3. Dans le clan des F5, Gaylor Herold (J&L Pure Racing) réalise le doublé devant Pascal Anweiler (WRT).

Challenge Monoplace V de V

Bien qu’ayant changé d’écurie depuis Magny-Cours, passant d’Inter Europol Competition à TS Corse, Nicolas Varronne n’en conserve pas moins son leadership avec un meilleur temps en 2’04’’520. L’Argentin domine en effet les deux séances libres, par deux fois devant Grégory Segers (Lamo Racing Car) qui confirme ses performances de début de saison. Les Gentlemen se montrent à la fête durant cette première journée, puisque Nicolas Melin (Formula Motorsport) s’invite dans le Top-3 des EL1, devant Pietro Peccenini (TS Corse), avant que l’Italien n’inverse la tendance en EL2 en précédant son rival français.

Tags:

©2018 V de V Sports organisation de courses d’endurance | Réalisation WidooStudio